Les lieux du pèlerinage de La Mecque

Le pèlerinage de La Mecque s'effectue autour de plusieurs lieux sacrés.

Le Miqat

C'est l'emplacement désigné par le Prophète Mohammed duquel doit se faire l'entrée en pèlerinage. C'est là que le pèlerin doit déclarer son intention d'entrer dans le rituel par une formule répétée par trois fois (al-'ihram). C'est en ce lieu que le pélerin revêt son vêtement : l'Ihram.
Il existe 5 stations au Miqat réciproques à chaque pélerin en fonction du lieu d'où il vient : Zu 'l-Hulafa, Juhfa, Qarnu 'l-Manāzil , Yaulamlam , Zāt-i-'Irq et Ibrahīm Mursīa .

La Kaaba ou Ka'ba

Ka'ba signifie en arabe « le cube ». Selon la légende cet endroit au cœur de La Mecque aurait été le premier lieu de culte construit par Adam à l'aube de l'humanité. Détruit par le temps, c'est Ibrahim (Abraham) qui l'aurait reconstruit. Jusqu'à l'avènement de l'Islam, la Ka'ba était dédiée au Dieu Houbal. On retrouve déjà lors de la période pré-islamique une forme de pèlerinage en ce lieu sacré abritant la pierre noire (visiblement un type de bétyle météorique). Lors du Hajj, le pèlerin musulman se doit de faire sept rondes autour du monument. La Ka'ba est l'endroit vers lequel tout musulman se tourne pour effectuer ses prières.

Mîna

C'est un endroit situé entre La Mecque et Arafat. Le pèlerin durant chaque jour de Tachriq, lapide les 3 Jamrah de Mîna. On y passe la journée et y prie les offices du Dohr, de l'Asr, du Maghreb et du 'Ichâa. Avant de partir au Mont Arafat le pélerin devra également y passer une nuit entière et prier l'office du Fajr . Le pélerin y repassera après son voyage à Arafah et tentera d'y arriver avant le lever du soleil.

Le mont Arafah


Arafah ou Arafat, les deux orthographes sont possibles.
C'est plus précisément à Mouzdalifah, sur le plateau d'Arafah que se rendent les pèlerins.
C'est à cet endroit qu'ils devront passer une nuit et ramasser les 49 cailloux qui seront ensuite utilisés pour la lapidation des Jamrah.

Médine

Après le Hajj, de nombreux pèlerin se rendent à Médine (Almadinah), seconde ville sainte de l'Islam. C'est là qu'est mort et repose le Prophète, mais aussi qu'il fût exilé (Oasis de Yathrib) lors de l'Hégire . Comme La Mecque, Médine est interdite aux non-musulmans.